Histoire et Patrimoine

Mairie de Soyons - Site officiel de la commune

Tourisme > Histoire et Patrimoine > Moyen Âge

Moyen Âge

La vie de Soyons au Moyen Âge est marquée par la présence des religieuses d’une abbaye bénédictine construite à côté de l’église paroissiale et l’existence d’un village fortifié sur le plateau de Malpas dominant le Rhône.

L’abbaye Notre-Dame de Soyons

Elle fut construite au VIIIe siècle pour accueillir les Bénédictines de Notre-Dame du Rhône (Viviers) qui avaient fui les Sarrasins après la destruction de leur couvent en 737.
Elles emportèrent avec elles les reliques de St Venance, qui furent révérées à Soyons jusqu’en 1562, date à laquelle elles furent brûlées par les Huguenots.
Ne se contentant pas d’un rôle contemplatif, les religieuses jouèrent un rôle important dans l’éducation des jeunes filles de Soyons et ses environs.
L’abbaye fut détruite en 1622 par les Huguenots de Privas et les Bénédictines quittèrent Soyons pour Valence.
La communauté se dispersa en 1791 car elle ne comptait plus que 10 religieuses.
L’abbaye de Soyons ne fut jamais reconstruite.

Source : La Vie au pays de Crussol Dr Francus (Charles-Albin Mazon)
Imprimerie Lienhart et Cie (1977)

Liens : http://patrimoine-de-france.com/dro...
http://www.patrimoine-ardeche.com/visites/soyons.htm

L’église

Construite au XIIe siècle, elle subit d’importantes modifications au cours du XIXe siècle.
On y a découvert, à l’occasion de travaux de restauration, de nombreux fragments sculptés d’époque carolingienne. "Au nombre de dix-huit, ces fragments qui proviennent d’un chancel avec baldaquin forment l’un des ensembles les plus importants du sud de la France qui, selon Micheline Buis, offre un double intérêt, d’abord celui de comporter « un échantillonnage presque complet des motifs de la sculpture à entrelacs carolingienne », ensuite celui de présenter un rare fragment d’arc de baldaquin, « à ce jour le seul connu dans le sud de la France »".
http://www.patrimoine-ardeche.com/v...

La Tour Penchée

La Tour Penchée est l’unique vestige des fortifications médiévales du plateau de Malpas. Elle présente une inclinaison due à la destruction du village et du fort par les troupes royales en 1629.
http://www.rhone-crussol-tourisme.c...

La légende de la Tour Penchée
En 1095, après le départ pour la croisade de son père et de son cousin Arthur de Bermond, la jeune Iseult du Béage, atteinte d’une simple éruption cutanée, fut déclarée lépreuse et enfermée dans la tour de Soyons par son oncle qui convoitait les biens de son frère. Le retour de son cousin la délivra de sa captivité et les noces des deux jeunes gens furent célébrées en grande pompe à Valence...
Pour lire le texte intégral de la légende :
http://www.nemausensis.com/ardeche/Gravures/Soyons.htm