Influenza aviaire

Le niveau de risque en matière d’influenza aviaire hautement pathogène vient de passer de modéré à élevé sur l’ensemble du territoire métropolitain par arrêté ministériel du 8/11/2022.Dans ces conditions, des dispositions spécifiqu1-es vis-à-vis du risque influenza aviaire doivent-être mises en œuvre, à savoir :
1 - dans les établissements à finalité commerciale, les volailles et les oiseaux captifs détenus sont mis à l'abri et leur alimentation et leur abreuvement sont protégés, selon les modalités précisées à l'annexe II de l’arrêté du 29/09/2021 relatif aux mesures de biosécurité applicables par les opérateurs et les professionnels liés aux animaux dans les établissements détenant des volailles ou des oiseaux captifs dans le cadre de la prévention des maladies animales transmissibles aux animaux ou aux êtres humains.


 

Il y a 2 possibilités de mise à l’abri :

  •     soit en bâtiment fermé
  •     soit sur parcours réduit (500m2 pour 1000 volailles), après constat par le vétérinaire sanitaire de problème de bien-être animal et autorisation de la DDETSPP.

2 - dans les établissements à finalité non commerciale (basse-cours), les volailles et oiseaux captifs détenus sont claustrés ou protégés par des filets.

Pour plus d'information vous pouvez également consulter la page dédiée sur le site internet du Ministère de l'agriculture et de l'alimentation:
https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

 

Inscrivez-vous à la newsletter