Bonjour et bienvenue sur notre site.
Vitrine de notre village, celui-ci se veut aussi utile et pratique. Nous espérons qu'il saura répondre à vos attentes.

Qu'en pensez-vous ?
MécontentContentFurieuxSourireTristeSurprisCompliceIndécis
contract.pngVous pouvez donner votre avis ici..
Bonne visite..

Accueil Découvrir Les Berges du Rhône
Les Berges du Rhône et les Lônes PDF Imprimer Envoyer

Les lônes sont constituées par un ancien bras du Rhône dont le cours s’est déplacé et qui ne communique avec le fleuve qu’au moment des crues. A SOYONS, le site du Brégard abrite la "Lône de l’Ove" et constitue un lieu sympathique de promenade.

Au nord de la commune la lône et l'île de Blaud constituent une zone protégée (ZNIEFF). Le réseau de milieux aquatiques, composé de la "lône" (anciens bras du fleuve, parfois restés en connexion avec ce dernier) centrale et du contre-canal, abrite une petite population de la tortue Cistude d'Europe, le CastorIMG_3180.jpgd'Europe, le Martin-pêcheur et au moins quinze espèces de libellules dont plusieurs rares en vallée du Rhône (Aeschne paisible, Cordulégastre annelé...), voire remarquables (Agrion de Mercure).

IMG_3315.jpgCes zones humides accueillent une végétation luxuriante : saules, frênes, peupliers, iris,... ainsi qu’une faune d’exception : ragondin, héron cendré,... Si vous savez être patient, vous serez sûrement récompensé par l’apparition d’un castor...

Entre réalité et mystère, visible et invisible, les lônes sauront susciter votre imagination et votre respect pour un éco-système à découvrir .

 

 

 


News Rhône-Alpes Tourisme du 3 août 2007 : Les Rhônalpins à la reconquête du Rhône

Victime d'aménagements pas toujours respectueux de son environnement, le fleuve Rhône fait désormais l'objet de toutes les attentions de la part des collectivités riveraines. Le Plan Rhône, qui a été signé le 21 mars 2007, comporte six volets thématiques dont l'un consacré à la culture et au patrimoine. La manifestation "Fleuve Rhône, la saison" entre dans ce cadre. Didier Jouve, vice-président de la Région Rhône-Alpes délégué à l'Aménagement du territoire ainsi qu'au Développement durable, parle de cet événement.

 

Nos anciens, qui ont connu le Rhône sauvage, majestueux et intrépide, capable de grosses colères, auraient du mal à reconnaître le fleuve roi qui a fait l'objet de multiples aménagements visant à dompter son cours et à se servir de la puissance de ses eaux pour produire de l'énergie. L'essentiel du Rhône a ainsi perdu une bonne partie de sa personnalité liée notamment à la présence de lônes que l'homme s'efforce désormais de réhabiliter. Pour voir le Rhône sauvage, il faut se rendre en amont de Lyon, notamment du côté de son confluent avec l'Ain, ou plus au sud, vers Livron et Loriol.

Toujours est-il qu'un certain nombre d'élus des régions riveraines ont décidé de se pencher sur le sort du fleuve. Au départ, leur réflexion est née des conséquences catastrophiques des inondations de 1993 et 2003, prouvant au passage que maîtriser ses flots n'était pas chose facile. Dès janvier 2004, l'État et les trois régions riveraines - Rhône-Alpes, PACA, Languedoc-Roussillon - ont donc engagé une réflexion.

Celle-ci a très vite débouché sur un projet global de développement durable qui allait bien au-delà de la seule problématique inondations. Les grandes orientations de cette stratégie et le projet élaboré ont été actés lors de deux CIADT (Comité interministériel à l'aménagement du territoire) le 12 juillet 2005 et le 6 mars 2006. Et le tout a débouché sur la signature du Plan Rhône le 21 mars dernier par l'État, les Régions Rhône-Alpes, Bourgogne, Franche-Comté, Languedoc-Roussillon et PACA, le Comité de bassin Rhône-Méditerranée, la CNR (Compagnie nationale du Rhône), l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée-Corse, VNF (Voies navigables de France) et l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).

Maison du Fleuve Rhône ce plan est un contrat de projet interrégional qui porte sur la période 2007-2013. Il comprend six thématiques avec des volets patrimoine et culture, inondations, qualité des eaux, ressource et biodiversité, énergie, transport fluvial et tourisme.

Pour donner le coup d'envoi de ce vaste programme et plus de visibilité à tout ce qui se passe autour du fleuve, la Région Rhône-Alpes a décidé de soutenir à hauteur de 50 000 euros la manifestation "Fleuve Rhône, la saison" mise sur pied par la Maison du fleuve Rhône à Givors. Une manifestation également soutenue par la DRAC Rhône-Alpes (Direction régionale des affaires culturelles) qui apporte pour sa part 10 000 euros alors que, de son côté, la Mission d'ingénierie touristique Rhône-Alpes qui a contribué à l'élaboration des volets culture et tourisme du Plan Rhône, fait bénéficier les organisateurs de son expertise en matière d'accompagnement de projets liés à la thématique de l'eau.

"Cette manifestation s'insère dans la logique d'ensemble qui est celle du Plan Rhône, précise Didier Jouve, vice-président de la région Rhône-Alpes délégué à l'Aménagement du territoire ainsi qu'au Développement durable. La Région a souhaité que soit lancée une opération globale sur le Rhône, qui a été trop longtemps oublié par les collectivités parce qu'il était uniquement géré comme un ouvrage hydro-électrique. On souhaite retrouver le Rhône qui a montré à l'occasion des inondations de 1993 qu'il était un fleuve vivant et qu'il fallait vivre avec lui. À l'occasion des états généraux du Rhône, qui se sont tenus fin 2004-début 2005 en présence de plus de 3 000 participants, nous avons vu que les Rhodaniens restaient attachés à leur fleuve. Ces états généraux ont débouché sur le Plan Rhône dont l'objectif est de permettre de retrouver la culture rhodanienne et de rendre le fleuve aux Rhodaniens".

La Région a donc tout mis en œuvre pour que le volet du plan culture et patrimoine soit symboliquement le premier engagé. D'où le soutien apporté à la manifestation "Fleuve Rhône, la saison" dont le lancement officiel se fera le 6 octobre à l'occasion de l'inauguration de la Maison Escale du Haut-Rhône à Brégnier-Cordon.

"Aujourd'hui, on ne peut plus penser de grands projets d'aménagement sans qu'ils soient liés à la culture et au patrimoine, ajoute Didier Jouve. Si on avait porté autant d'attention aux aspects sociologiques, ethnologiques et historiques qu'on en a porté aux aspects techniques, on aurait fait moins de bêtises dans l'aménagement du fleuve. La manifestation "Fleuve Rhône, la saison" est un des vecteurs de la réconciliation des riverains avec le fleuve et elle marque le véritable coup d'envoi du Plan Rhône. Je souhaite qu'elle perdure et qu'elle se développe, plusieurs dizaines de rendez-vous devant entrer dans ce cadre d'ici à septembre 2008. Et nous avons aussi d'autres projets liés à l'écologie et à l'architecture".

La manifestation "Fleuve Rhône, la saison" vise à fédérer l'ensemble des organisateurs d'événements en lien avec le fleuve quelque soit écrit leur nature (expositions, fêtes, projets pédagogiques, randonnées-découvertes, épreuves sportives, etc). Les porteurs de projets sont invités à se faire connaître auprès de la Maison du Rhône et bénéficieront d'une action de communication collective qui s'appuiera notamment sur le site portail www.fleuverhone.com.

Source : www.rhonealpes-tourisme.com


Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mise à jour le Jeudi, 28 Mai 2009 14:15
 


Partager...

businessmenMairie :
Ouverture au public :
Lundi au Jeudi, de 8h30 à 12h00
Vendredi de 8h30 à 17h00

iconmenu675, rue Vincent d’Indy
07130 SOYONS

Tél. : 04 75 60 93 12
Fax : 04 75 60 81 12
Courriel : mairie@soyons.fr

A noter !

No current events.

Votre avis nous intéresse

Identifiez-vous



ville_internet-2-2013